La visite des tombes pour les femmes

image_pdfimage_print

Question : J’aimerais savoir s’il est autorisé aux femmes musulmanes d’aller au cimetière ? Certaines personnes me disent oui, d’autre non…

Réponse: Selon l’avis d’une grande partie des savants, si une femme est en mesure de se contenir et il n’y a pas de risque qu’elle se laisse aller à des choses réprouvées (plaintes etc…), dans ce cas, il lui est permis de façon occasionnelle de visiter les tombes. D’autres savants sont d’avis que même dans ce cas la visite est déconseillée, mais pas interdite. Ces savants présentent comme principaux arguments les éléments suivants:

Aïcha (radhia Allâhou anha) relate qu’elle demanda au Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam): « Que dois-je dire, O Messager d’Allah (sallâllâhou alayhi wa sallam), quand je visite les tombes ? » Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) lui répondit en lui indiquant une formule de salutation. (Mouslim)

L’autorisation de visiter les tombes pour la femme ressort clairement de ce Hadith.

Anas (radhia Allâhou anhou) rapporte qu’une fois le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) passa auprès d’une femme qui était en train de pleurer sur la tombe de son enfant qui venait de mourir. Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) lui dit: « Crains Allah et montre toi patiente. » Elle répondit (sans savoir qui était en train de lui parler): « Que sais-tu de ma détresse ? » Lorsque le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) fut parti, il lui fut dit: « C’était le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam). » (En entendant cela,) C’était comme si la mort s’était abattu sur elle; elle alla chez lui (…) et lui dit en ce sens: « O Envoyé d’Allah (sallâllâhou alayhi wa sallam), je ne t’avais pas reconnu. » Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) lui dit: « La patience s’exprime lors de la première tristesse. » (Boukhâri et Mouslim)

Les savants relèvent de ce Hadith que le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) a vu cette femme auprès de la tombe de son fils et ne lui a pas reproché cela.

Oummé Attiyah (radhia Allâhou anha) relate: « Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) nous a empêché de suivre le convoi mortuaire, mais il n’a pas fait preuve de fermeté à notre égard (à ce sujet). » (Mouslim)

Les savants déduisent de ce Hadith que le fait de prendre part au convoi mortuaire, et par extension la visite des tombes, pour la femme, quoique déconseillée, n’est cependant pas complètement interdite.

Il est à noter cependant qu’il y a un Hadith, rapporté par Ibné Mâdja, Ahmad et Tirmdihi, dans lequel il est dit que « le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) a maudit les femmes qui visitent les tombes »… On pourraît interpréter ce Hadith comme une preuve que la visite des tombes est strictement interdite aux femmes. Mais selon l’Imâm Qourtoubi r.a., ce Hadith n’a pas une portée générale et absolue; il concerne les femmes qui vont très souvent au cimetière. D’ailleurs le mot arabe qui y est employé (« Zouwwârât ») exprime bien ce sens d’exagération. Sinon, si une femme visite les tombes de façon occasionnelle et qu’elle ne se laisse pas aller jusqu’à des pratiques illicites dans l’expression de ses sentiments, cela est permis: En effet, la nécessité de méditer et de se rappeler de la mort (dont l’un des meilleurs moyens est la visite des tombes) concerne aussi bien les hommes que les femmes. L’Imâm Chawkâni r.a. , commentant les propos de Al Qourtoubi r.a. écrit: « C’est cet avis qui doit être pris en considération, et ce, afin de concilier des Hadiths qui semblent en apparence contradictoires. »

(Réf: « Fiqh ous Sounnah » – Volume 1 / Pages 441 et 442)

Wa Allâhou A’lam !

Et Dieu est Plus Savant !