Epilation des sourcils

image_pdfimage_print

Question : Est-il permis à la femme musulmane de s’épiler les sourcils ?

Réponse : Dr Abdoul Karîm Zaydân, dans son ouvrage « Al Moufassal », en abordant la question de l’épilation des sourcils, écrit en substance ceci :

1. L’épilation des sourcils dans le but de les amincir est interdit car cela est assimilé à une « altération de la création d’Allah » (« Taghyîr Khalqillâh »). Il y a unanimité entre les savants sur ce point.

Il est rapporté qu’une fois Ibnou Mas’oud (radhia allâhou anhou) maudit celles qui exécutent les tatouages et celles qui se font tatouer, celles qui s’épilent et se font épiler (les sourcils), celles qui se font limer les dents par coquetterie et celles qui altèrent la création de Dieu. Une femme lui en fit le reproche. « Et pourquoi ne maudirai-je pas ceux que l’Envoyé d’Allah (sallallâhou alayhi wa sallam) a maudit (répliqua Ibnou Mas’oud (radhia allâhou anhou)… »(Rapporté par Boukhâri et Mouslim)

Dans ce Hadith, le terme exact employé par le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) pour faire allusion à celles qui s’épilent, est « an nâmisât » ; Imâm Abou Dâoûd r.a. explique que cela consiste à épiler les sourcils dans le but de les amincir.

2. Par contre, si les poils des sourcils sont devenus beaucoup trop long et que la femme désire les couper légèrement afin de leur redonner une apparence plus naturelle, sans les amincir, selon certains savants, cela est permis. Cette opinion est celle retenue par quelques oulémas de l’école hambalite et c’est aussi celle de Hassan Basri r.a. (selon le rapport fait dans « Al Madjmou' »). Mais il est à noter que cet avis ne fait pas l’unanimité entre les savants : En effet, Ibnou Djarîr At Tabri r.a. ne la partage pas : Il considère cette pratique comme interdite. L’auteur châféite de l’ouvrage « Al Madjmou' » avance pour sa part que cet acte est « Makroûh » (déconseillé).

(Réf : « Al Moufassal » Volume 3 / Pages 386-388)

En ce qui concerne les poils qui poussent entre les sourcils, selon l’opinion de Ibnou Djarîr At Tabri r.a., il est interdit de les enlever en raison du Hadith cité ci-dessus. Dr Abdoul Karîm Zaydân partage lui aussi cet avis. Mais il est rapporté de Cheikh Bin Bâz r.a. qu’il avait émis une « Fatwa » autorisant cela, car, selon lui, ces poils ne font pas partie des sourcils et ne sont donc pas concernés par l’interdiction mentionnée dans le Hadith.

Wa Allâhou A’lam !

Et Dieu est Plus Savant !